Nous contacter

Consultations

CTA tracé droit

Avant, pendant et après la grossesse de nombreuses consultations sont à programmer. Vous pourrez être suivie par un médecin généraliste, un(e) gynécologue ou une sage-femme, en Matrnité, en libéral ou en PMI.

Pour d’autres information : Lien vers le site Amélie.fr

Consultations 6
Consultation Pré-Conceptionnelle : le check up idéal avant la grossesse !

Ne pas attendre d’être enceinte pour consulter

La période des trois premiers mois de grossesse étant déterminante pour la suite, mieux vaut la préparer avant. Ce rendez-vous chez le médecin, le gynécologue ou la sage-femme sera l’occasion de faire un bilan de santé et de vous proposer quelques mesures d’habitudes de vie très utiles au bon déroulement de la grossesse.

Cette consultation est d’autant plus indispensable si vous souffrez d’une pathologie chronique (hypertension, diabète, insuffisance rénale…), si vous présentez un surpoids ou une obésité, et/ou si vous avez déjà eu des complications lors d’une précédente grossesse ou accouchement.

Le professionnel pourra aussi vous conseiller pour réduire, sinon arrêter, alcool et cigarette, et peut-être engager un rééquilibrage alimentaire.

Ce sera l’occasion également de vous prescrire une supplémentation en folates (vitamine B9), celle-ci est recommandée 1 mois avant la conception et jusqu’à 3 mois de grossesse. Elle permet de limiter les risques de malformations de fermeture du tube neural (spina-bifida).

Si vous n’êtes pas immunisée contre la rubéole, une vaccination pourra vous être proposée, vous devrez alors poursuivre votre contraception pendant 3 mois.

Déclaration de Grossesse

Vous effectuerez votre déclaration de grossesse avant 3 mois de grossesse (soit 15 semaines d’aménorrhée).

Votre grossesse pourra être déclarée, par un médecin généraliste, un gynécologue ou une sage-femme suite à un examen médical, de façon dématérialisée, ou grâce à un formulaire papier. Celui-ci est à adresser à votre caisse de sécurité sociale avant la fin du 3ème mois de grossesse (15 semaines d’aménorrhées).

Lors de cette consultation, le professionnel vous prescrira un bilan sanguin.

  • Groupe sanguin (si inconnu ou carte non complète)
  • Dépistage de la syphilis, du VIH et de l’Hépatite B
  • Agglutinines irrégulières
  • Glycémie (mesure du taux de sucre dans le sang) à jeun
  • Dépistage de la rubéole et de la toxoplasmose

Si le dépistage de la toxoplasmose est négatif, une recherche sera effectuée tous les mois.

Déclaration à l’employeur :

Il n’y a pas de délai légal pour annoncer votre grossesse si ce n’est avant le début du congé maternité.
En pratique, annoncer votre grossesse vous protège d’une part (par rapport au licenciement et peut donner lieu à des aménagements de poste ou d’horaire), et permet de mieux organiser votre absence future, tant pour vous que pour votre employeur.

 http://www.caf.fr/allocataires/vies-de-famille/futur-parent/grossesse/declaration-de-grossesse-une-demarche-simplifiee

https://www.ameli.fr/artois/assure/droits-demarches/famille/maternite-paternite-adoption/grossesse

Le Bilan Prénatal

Vous pourrez réaliser cet entretien avec la sage-femme qui s’engagera à prendre en charge vos visites de sortie de maternité.

Il a 2 objectifs :

  • Aborder la prévention:
  • Préparer l’accompagnement post-accouchement :
    • Répondre aux questions que les futurs parents peuvent se poser
    • La sage-femme, qui assurera le suivi médical de la mère et de l’enfant après la sortie de maternité, connaîtra mieux le contexte familial
    • La femme enceinte aura déjà fait la connaissance de cette professionnelle au cours de la grossesse.

Vous pourrez le réaliser dès la déclaration de grossesse et si possible avant 24 SA. Il est pris en charge à 70% par la Sécurité Sociale jusqu’à 24 SA, puis à 100% dans le cadre de l’Assurance Maternité à partir du 1er jour du 6ème mois.

Consultations Prénatales

Vous pourrez bénéficier ensuite de 6 consultations pré-natales, soit une par mois à partir du 4ème mois. A chaque consultation, votre médecin ou votre sage-femme vous interroge sur les événements survenus depuis la dernière consultation, répond à vos questions, vous examine (poids, tension artérielle, palpation du ventre, bruits du cœur foetal…) pour s’assurer de votre état et celui de votre enfant. Il prescrit si nécessaire des examens complémentaires. Un toucher vaginal pourra être pratiqué si nécessaire mais il n’est plus systématique à chaque consultation. Votre consentement doit être recueilli au préalable.

Dans ce lien vous retrouverez les différents éléments du suivi de la grossesse :

https://www.ameli.fr/artois/assure/sante/themes/grossesse/consultation-suivi-mensuel

Consultations post-natales

Le suivi de la grossesse ne prend pas fin à l’accouchement. Une dernière consultation, dite consultation postnatale est en effet obligatoire afin d’échanger avec un professionnel de santé suite à la naissance de votre enfant.

La consultation postnatale doit être effectuée dans les 6 à 8 semaines qui suivent votre accouchement et peut-être réalisée par un médecin (généraliste, obstétricien) ou une sage-femme (en ville ou en maternité).

Il s’agit pour le professionnel de santé, de s’assurer :

  • de la bonne santé physique de la mère et de l’enfant
  • de la bonne relation mère enfant père, fratrie éventuelle dans cette nouvelle famille

La consultation sera marquée par plusieurs temps forts au cours desquels le médecin ou la sage-femme sera à votre écoute pour répondre à toutes vos questions notamment sur les éventuelles contrariétés (physiques ou psychologiques) qui seraient apparues suite à votre retour à domicile.

Le professionnel de santé évoquera divers sujets comme les suites de votre accouchement, la mise en place éventuelle de l’allaitement, mais également, votre sommeil, votre état d’esprit ou encore votre alimentation.

Un examen gynécologique vous sera proposé : il pourra comporter un examen des seins, une vérification du col qui doit être bien fermé ou encore de l’utérus qui devrait avoir repris sa taille d’origine, un examen du périnée, un contrôle de la cicatrice de la césarienne ou de l’épisiotomie, une prise de tension artérielle…

Un frottis sera également proposé si nécessaire ou s’il n’a pas été réalisé depuis plus de 3 ans.

En fonction de cet examen gynécologique et donc de l’évaluation de la tonicité de votre périnée, le professionnel de santé pourra vous prescrire des séances de rééducation périnéale et/ou abdominale. La rééducation peut également concerner les mamans qui ont accouché par césarienne.

Lors de la consultation, le professionnel pourra répondre à toutes vos questions sur les sujets de méthodes de contraception (prescription selon les recommandations en vigueur), mais aussi sur la reprise de la sexualité et du retour des règles par exemple.